lundi 15 décembre 2008

OFF BOWERY 2

  Le problème avec les artistes du Off Bowery, c'est que lorsqu'on en connaît un, on a envie de tous les connaître. On sort donc de l'atelier de tatouage Saved Tattoo de Scott Campbell pour aller faire un tour à Chinatown et rencontrer Terence Koh, plus connu sous le nom d'Asian Punk Boy
  Cet artiste asiatique diplômé de l'Emily Carr Institute of Art et repéré par le galeriste cubain Javier S. Peres, photographie, filme, sculpte, peint, performe, et installe. Après avoir fait scandale en vendant ses propres excréments recouverts d'or pour la modique somme de 500000 dollars, les amateurs d'art voient maintenant en lui un nouvel Andy Warhol. 
  Mêlant à l'extrême sa vie à son oeuvre, Terence Koh vit dans un atelier entièrement recouvert de blanc où il travaille sur la pureté et la dégradation. Dans "These Decades that We Never Sleep, black drums", Koh a magnifiquement recouvert une batterie de peinture, de cordes, de bouillie d'insectes et de sa propre semence. 
  Terence Koh aime se promener à vélo dans les rues de Chinatown avec son long manteau en cheveux noirs humain, mais malgré toute cette excentricité, cet artiste est loin d'être fou. Il surveille de très prés sa côte pour pouvoir s'acheter ses lunettes Martin Margiela et ses pantalons en or Balenciaga, une attitude qui lui a valu le surnom de "Young Punk Capitalist" par le NY Times.    

"These Decades that We Never Sleep, black drums"
"These Decades that We Never Sleep, black light"
"Crackhead" 
  

1 commentaire:

emily a dit…

Ouais, Emily elle diplôme bien hein...