lundi 24 novembre 2008

LISA BLACK

  Il y a des jours où on aime bien écouter l'album des "Fleet Foxes", on s'imagine alors dans la forêt, en train de gambader, à la recherche de quelque chose d'un peu plus authentique, d'un peu plus malodorant, d'un peu plus "Into the Wild" en fin de compte.
  Mais au beau milieu du morceau "Ragged Wood", on tombe par hasard sur les sculptures d'une jeune inconnue, et tout se casse la gueule. Tous nos désirs de liberté dans les montagnes sont anéantis en une seconde par les délires "Steam Punk" d'une petite brune néo-zélandaise qui transforme Bambi en dangereux T1000.
  Le "Steam Punk" est un courant de plus en plus courant qui mêle la technologie à la romance. Il représente une oeuvre de science-fiction écrite aujourd'hui, mais qui se déroule au XIXème siècle. Tout ça c'est très cool mais est-ce que c'est une raison valable pour nous pourrir la journée ?
  Oui.


1 commentaire:

julien a dit…

On pense a "Planete Hurlante" de Christian Dugay (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=15127.html), là ou les gentils enfants vous proposent de jouer avec en échange de l'amputation répétée et brutale de chacun de vos membres...