vendredi 9 janvier 2009

THE END OF NERD'S REVENGE

  Depuis la sortie du cultissime "Napoleon Dynamite" en 2004, on assiste à une méchante revanche du nerd. Oui, le petit boutonneux caché depuis toujours derrière son écran, est maintenant sur le devant de la scène et peut-être même un peu trop. Le magazine "Amusement", qui en est à son troisième numéro, surfe sur cette tendance et ne va pas tarder à se lasser. 
  Hélas pour lui, le nerd est victime de son succès. L'impopularité qui faisait son charme a laissé place à une gloire absolue qui lui offre du coup une position de non-sens. En clair, il est impossible d'apprécier un "winner" qu'on a aimé pour sa "loose".
  C'est pour cette simple et bonne raison que nous nous sommes retrouvés récemment en train de nous prosterner devant le héros de la série Mad Men. On a envie de se remettre à rêver et de reprendre exemple sur l'impossible. Jon Hamm joue ici le rôle de Don Draper, sorte de gourou de la publicité américaine des sixties qui impose sur chaque plan une classe insupportable. La perfection de son style et cette assurance de Superman lui ont valu récemment d'être élu "homme de l'année" par GQ. 
  En tous cas, il reste encore de belles pages devant la vie d'Amusement, surtout s'ils continuent de travailler avec des gens comme Jean-Yves Lemoigne, photographe responsable de la plus belle photo du mois, savant mélange de réalisme et de virtuel.